Nous nous commettrons

Journal de confinement

Résidence de création 40x40

13h00 - Pré-rencontre virtuelle.
Deux artistes se regardent et s’entendent, pour la première fois.
Ils se présentent, se racontent. Brièvement. 
Leur histoire peut maintenant débuter. (Presque. Il faut attendre 16h).

Lui: ANAËL TURCOTTE
Elle : MARIE-EVE CHABOT LORTIE

16h30 - Première rencontre virtuelle.
Notes: Partir des impressions de l’œuvre précédente. Dériver à notre manière.
(La ville est une nature morte /  faire avec ce qui reste / vulnérabilité / mise à nu / confronté.e.s à soi / faire le ménage de nos instrument brisés  / se faire un peu violence / se mettre en déséquilibre / sortir de notre zone de confort /tu tombes/ce n’est pas sur l’asphalte que tu fleuriras /se mettre en scène.)

Nos armes: poésie, photo, musique, voix, dialogues.

Aucune contrainte pour l’instant. Laisser dialoguer nos premières créations.

ANAEL- 16h41: Go.
MAEVE - 16h57 : J’y suis. 

ANAEL- 17h25 : J’ai fini d’essayer de faire une vidéo d’intro 100% satisfaisante. Lâcher prise. Début de l’écriture pour vrai.

J’ai commencé aujourd’hui à faire des story Instagram, chose qui me terrifiait. Raison de plus pour l’affronter.

MEVE- 17h25 : J’ai fait ma vidéo de départ. … Pas encore satisfaite. J’en referai une plus tard. Là, faut commencer. 
Début de la mise en abîme. Premier “self-set-up photographique” à créer. Les mots viendront après. 

Il pleut, il fait froid. Pas grave, aujourd’hui je n’ai pas le temps d’être frileuse. 
 
ANAEL
 
 
20h15: rencontre virtuelle. Brève.
 

MEVE-  20h18 : Je viens de rentrer. Deux heures de plus que ce que je prévoyais…
J’ai de la terre sous les pieds et les cheveux trempés. 
Je laisse trois des photos prises avec mon téléphone. Le filtre  “Dramatique froid” me semble tout indiqué. 
Faudra choisir. Mais après la douche.