HOMME TAUREAU_NOTES
 


NOTES SPONTANEES

  • Le Minotaure crée une poupée à son effigie. Le minotaure violera cette poupée. L’intensité du double pénétré sera érotique et répulsive, à l’image de l’inceste de Ma Mère chez Bataille. C’est une force stérile et auto-destructrice qui déchire le tissus de la poupée.
  • Le Daedalus est un bateau sur lequel le Minotaure emmène ses proies. C’est un espace hermétique, d’où ni les corps ni la souffrance, ne s’évadent. La contamination se fera lorsque Poséïdon (l’océan) tentera de dissoudre le corps du Minotaure.
  • L’ïle est une figure maternelle. Elle renferme une grotte faite de multiples galeries.
  • J’ai croisé plusieurs fois le Minotaure.
  • A 2 ans, je ne connaissais pas l’existence de l’Odyssée d’Homère. Mais le Minotaure, humain à tête de taureau tel qu’il y est décrit, me rendait visite la nuit. Il me poursuivait dans un long couloir duquel on ne pouvait pas s’échapper. Juste se réveiller, en dernier recours. 
  • Puis les cauchemars ont cessé, heureusement. 
  • Je ne connaissais pas non plus  l’existence des prémonitions.
  • A 6 ans, le Minotaure m’a proposé des bonbons. La portière côté passager était ouverte, et le moteur de la Renault 6 tournait au ralenti. Je n’ai pas accepté l’invitation. Mais enfant, on a pas toujours le choix.
  • J’ai rencontré le Minotaure à 12 ans. Il était minable, Il me faisait pitié. C’était un adulte, beaucoup plus fort que moi. Les adultes commandent toujours aux enfants.

naufrage et survie.






 

NEDJAR

Les poupées de Nedjar sont les poupées que fabrique le minotaure. Aveugle, il tripote la matière et l’accroche à l’arbre, la pique au pieu, la dépose au sol. C’est la manifestation de sa folie, et de sa rédemption impossible. Ce sont les poupées qui suivent la poupée violée. Elles sont pétries.
J’aime Nedjar