Expérience de consensus
Ce document soutient une réflexion opérationnelle avec le Biomimicry HackLab pour un fonctionnement par consensus. URL raccourcie : https://frama.link/consensusexp
 
Pour répondre à la place du design dans la conception d'un consensus, et donc à la responsabilité du design comme pratique (…) voir les notes en fin de document.

Origine de la réflexion

Observations de terrain

Travaux de réflexions
 
 

0- Avant propos à cette exploration

  • La  convergence de certaines technologies les unes vers les autres ne fait  plus débat aujourd’hui. C’est la continuation directe des tendances  amorcées par chacune d’entre elles. Elles sont devenues totalement prévisibles ou potentiellement probables. Le croisement d’Internet et de  chaque autre technologie industrielle ou filière scientifique est  engagé et les produits inondent le marché depuis plusieurs années, de  l’imprimante 3D au smartphone, en passant par la Wii !

  • La définition de la convergence technologique est définie d’une façon un peu trop figée mais qui fait référence depuis le rapport Nordmann. L’expression “technologies convergentes” désigne la rencontre  d’innovations dans les domaines de la microélectronique, de la  bioinformatique, des nanotechnologies et des sciences cognitives. 

  • La  technologie s’avance aux frontières de la connaissance scientifique,  sous la pression de puissants intérêts commerciaux ou politiques,  parfois spéculatifs. Face aux défis que posent ces progrès de la  recherche et de l’innovation, il est évident qu’une attention majeure  doit être portée aux questions d’éthique et d’acceptabilité sociale dès  la conception même des programmes de recherche, en amont des  applications technologiques. Il s’agit d’une tâche essentielle pour  construire une approche démocratique de la politique de la science et de  la technologie.

  • La  convergence me semble plus relever aujourd’hui de la stratégie que de  la prospective, du moins au niveau industriel, même s’il y a encore de  nombreuses surprises à découvrir. Par contre, la notion de congruence  est peut être beaucoup plus riche : c’est le fait que, à un endroit  donné, pour des raisons données mais non complètement prévisibles, des  technologies différentes, parallèles qui n’avaient aucune raison de se  croiser, vont trouver une synergie et vont enclencher un processus  mutualisé de création de valeur partagée, d’innovation de rupture, ou  d’utilité sociale…
 
Jean-Philippe Mousnier (sociologue, expert en intelligence économique) — Pour aller plus loin
  
 

1- Test en communauté de pratiques

 
1-a "He who does is legit" écrivait Michel Lallement.

Mais il s'agit de comprendre comment réagit le "Celui qui fait" avant de tenter de mettre en place en consensus dans les communautés de pratiques collaboratives.
 
1-b Le droit à l'erreur est inaliénable 
 
1-c La loi des 2 pieds : si tu n'es ni en train d'apprendre ou de contribuer passe à autre chose [tu pourras revenir] (Wikipedia) 
 
Individu doué de sens, d'esprit, de réflexion de sentiments, l'être humain agit sur son environnement et ses congénères tout comme régit à l'influence de ce même environnement et de ses mêmes congénères.
 
  • Observation :  l'individu passe par plusieurs étapes comportementales inter-reliées lorsqu'il est en situation d'échanges avec un alter.